Michel, le mouton qui n’avait pas de chance

VICTOR Sylvain

& & & &  

Michel pense qu’il n’a jamais de chance dans la vie ; mais Michel sait toujours tr√®s bien voir ce qui ne va pas, oublieux de la merveilleuse sieste sous les petits nuages quand arrivent de plus gros et pleins de pluie. Accompagnant des sketchs d’une remarquable efficacit√© sur deux ou trois pages, quelques mots brefs suffisent pour comprendre que fatalit√© colle au pattes de Michel. Il ne voit m√™me pas tous les moutons tomber de l’eau de la mare gel√©e o√Ļ il r√™vait de patiner. Aucune reconnaissance √† Ralph le chien du troupeau qui lui √©vite d’√™tre √©cras√© sous un arbre. Il trouve de bonnes framboises ? Il est donc normal qu’elles soient pour lui tout seul. Et quand il rencontre Brigitte la brebis, devant un buisson des m√™mes framboises, que va-t-il faire ? On souhaite au lecteur de remarquer les deux nuages enlac√©s qui cl√īturent ces excellentes sayn√®tes pour enfin croire que chacun a sa chance !