Messages. In nomine patris (Le Missionnaire 1 et 2)

CRIPPA Alessandro, BUSCAGLIA Alfio

& &

 

1939. Un ancien missionnaire, personnalitĂ© torturĂ©e ayant perdu la foi, enquĂȘte pour le compte du Vatican dans un petit village isolĂ© des Alpes italiennes. Des malades auraient guĂ©ri du cholĂ©ra grĂące Ă  l’arrivĂ©e d’une fillette autiste qui verrait des anges, et Ă  l’eau miraculeuse du monastĂšre voisin, dont une soeur vient d’ĂȘtre assassinĂ©e (rĂ©sumĂ© du tome prĂ©cĂ©dent en dĂ©but d’album). L’agitation est grande chez les villageois. Si le mĂ©decin affirme son scepticisme, le chĂątelain semble tirer les ficelles en douce ; mais quelles sont-elles ?

Finalement, tout s’explique sans aucun surnaturel au terme d’une intrigue oĂč quelques ellipses narratives supposent attention. Le dessin rĂ©aliste, au trait fort et prĂ©cis, aux couleurs froides, est trĂšs expressif. Difficile pourtant de s’engager aux cĂŽtĂ©s de ce hĂ©ros constamment grimaçant, mĂȘme si son doute est tout Ă  son honneur. Personne dans ce diptyque ne suscite vraiment la sympathie et les comportements des personnages ne sont pas toujours crĂ©dibles.