L’Ordre du Dragon

ROLLINS James

Pendant la messe dans la cath√©drale de Cologne, de faux moines portant l‚Äôinsigne du dragon √©lectrocutent de fa√ßon √©trange les fid√®les, puis s‚Äôenfuient abandonnant la ch√Ęsse en or massif mais en emportant les reliques des trois Rois mages ! Ils laissent derri√®re eux une poudre myst√©rieuse bient√īt identifi√©e comme de l‚Äôiridium √† l‚Äô√©tat monoatomique. √Ä la demande du Vatican, une force d‚Äô√©lite am√©ricaine, sp√©cialiste des vols de ¬ę technologies sensibles ¬Ľ, et une experte italienne en arch√©ologie partent sur les traces d‚Äôune soci√©t√© secr√®te tr√®s ancienne, d√©di√©e √† la puret√© raciale, qui veut √©tablir un pouvoir discriminatoire. De Cologne √† Rome, des ruines du Phare d‚ÄôAlexandrie au Palais des Papes en Avignon, la chasse sera haletante et les poursuivants bient√īt pourchass√©s. ¬†Le r√©cit m√™le √©rudition historique et biblique ainsi que donn√©es scientifiques d‚Äôavant-garde. Si juger de leur authenticit√© est hors de port√©e du lecteur moyen, si l‚Äôhistoire sentimentale est faible et le style souvent hasardeux, le roman, men√© √† un rythme endiabl√©, d√©borde d‚Äôaction. On ne le l√Ęche pas avant la derni√®re page.