L’oracle (NSA ; 1)

GLORIS Thierry, BLEDA Sergio

Washington. Apollo sort du pressing avec sa mère. Traversant la rue, cette dernière meurt renversée par un pickup qui prend la fuite. Le lendemain, la shérif Rose Athéna Nyx, surnommée Oz, est appelée pour une bagarre au bar Molly’s. Elle résout le problème avec sa poigne habituelle et découvre que deux agents de la NSA l’y attendent. Ils lui apprennent la mort de sa mère. Son frère Apollo, atteint du syndrome d’Asperger, a désormais besoin d’elle, et il est aussi la très brillante intelligence dont la NSA a absolument besoin pour son programme Oracle…

Jamais, sans doute, à la NSA on n’aurait imaginé baser tout le programme de sécurité sur un « Asperger », dont les caractéristiques sont d’être inadapté socialement, mais pourvu d’une logique exceptionnelle… Thierry Gloris, lui, l’a fait ! Et comme le lecteur devine que l’accident est sûrement intentionnel pour arrêter Oracle, il aimerait en savoir plus… Sergio Bléda illustre le récit par un dessin plutôt réaliste, parfois fantaisiste pour les visages et les expressions, tout en rendant correctement les ambiances. Une lecture agréable. (C.D. et Br.A.)