L’invention du Dimanche

PIERRÉ Coline

Polly dĂ©teste le dimanche ; c’est un jour ratĂ©, dĂ©primant, quoiqu’on fasse. Bien dĂ©cidĂ©e Ă  le changer, elle sort et dĂ©couvre une petite rue oĂč se trouvent sept maisons, bien diffĂ©rentes, chacune appartenant Ă  un jour de la semaine. La maison grise, la plus horrible, est celle de Monsieur Dimanche, bien trop triste lui-mĂȘme pour pouvoir y changer quelque chose. Alors Polly l’entraĂźne chez Samedi, le spĂ©cialiste du bonheur, et lui demande les ingrĂ©dients d’une recette joyeuse. Ensemble, ils vont trouver comment faire du dimanche une journĂ©e pleine de vie et de joie.

Cette petite histoire pleine de fantaisie fait rĂ©flĂ©chir sur les Ă©lĂ©ments les plus importants pour que les journĂ©es soient rĂ©ussies. Les illustrations, expressives et rigolotes, rendent bien ce que ressent l’hĂ©roĂŻne. Mais une fois le thĂšme exposĂ©, le traitement ne convainc pas tout Ă  fait : le rĂ©cit intĂ©ressera-t-il les enfants ? (M.-J.C. et F.E.)