L’inconnu

KAHANE Juliette

Traductrice pour des éditeurs, Pénélope demeure meurtrie par la séparation d’avec Samuel, son compagnon. Lors d’un vernissage à Beaubourg, ses amies et elle-même croient reconnaitre l’écrivain Blaise Bonnet, très occupé à dévaster le buffet. Curieuse, elle brave sa réputation d’ours et engage avec lui une conversation tissée de quiproquos. Pour fuir l’insupportable présence de Samuel et de sa nouvelle compagne, elle invite l’écrivain chez elle. Au cours de la nuit, bien que l’homme tente habilement de lever la méprise, un dialogue ambigu s’instaure. Comme dans ses précédents romans, dont Revivre la bataille (NB avril 2009), Juliette Kahane peint avec délicatesse des univers marginaux. Elle oppose deux mondes parallèles, celui bien policé de l’édition parisienne et celui d’un peuple vivant en lisière de la société, et réunit dans une étrange aventure amoureuse des individus que tout sépare. D’une écriture alerte, elle s’attache à la fragilité et à l’humanité de deux êtres, au-delà des préjugés.