L’heure de pointe : roman en quatorze lignes

SIMONNET Dominique

Quatorze courtes nouvelles ont toutes pour cadre le métro parisien à une heure de pointe. Chacune d’entre elles est une scène prise sur le vif, à laquelle les usagers de la RATP assistent quotidiennement : que ce soit la conversation entre deux collègues de bureau, les retrouvailles d’amis perdus de vue depuis longtemps, ou l’esclandre un peu trop bruyant d’une épouse bafouée. Apparaissent aussi la violoniste sans travail qui s’installe dans un couloir, l’immigré qui ne connaît pas le français, ou celle qui ne sait pas lire…  Chaque nouvelle est un tableau parfaitement dessiné, aux personnages plus vrais que nature et, malgré leur banalité, la diversité des sujets abordés exclut toute monotonie. L’heure de pointe est une vraie réussite.