L’espace mortel.

DUNCKER Patricia

√Člev√© par sa jeune m√®re Iso, artiste-peintre, √† laquelle le lie un amour fusionnel, Toby vit une enfance assez solitaire mais sereine. √Ä dix-huit ans, devinant l’existence d’un nouvel amant qui compte pour Iso, Toby devient furieusement jaloux mais, lorsqu’il rencontre enfin ce scientifique aussi s√©duisant que myst√©rieux, il est totalement conquis ! La jalousie persiste cependant et se complique dans ce trio sexuellement ambigu. Commence alors une crise grave que chacun essaie de fuir dans diverses tentatives hasardeuses, parfois vraiment scabreuses.

Comme dans un roman policier, le lecteur cherche √† sonder les mobiles du perturbateur mais chaque d√©couverte partielle ne fait qu’accentuer l’√©tranget√© d’un manipulateur insaisissable. Pour faire monter la tension, la romanci√®re joue habilement sur plusieurs registres, avec un style parfaitement ma√ģtris√© rappelant James Miranda Barry (N.B. avr. 2003).