Les espoirs de Bouba

LESTRADE Agnès de, SCHAMP Tom

& &

 

Du lundi au jeudi, Bouba le p√Ętissier fabrique des ¬ę espoirs ¬Ľ, g√Ęteaux aux go√Ľts vari√©s, pour les habitants du village qui esp√®rent en les mangeant obtenir la r√©alisation de leurs souhaits. Les trois derniers jours, il se repose. Le lundi, il n’est plus l√†. Les villageois se mettent √† fabriquer ensemble leurs p√Ętisseries avec quelque succ√®s. Puis Bouba revient : il √©tait parti distribuer ses g√Ęteaux dans un pays o√Ļ il n’y avait plus d’espoir.

Tout comme dans No√ęl blanc No√ęl Noir (LJA, d√©cembre 2006), Tom Schamp offre des images stylis√©es tr√®s color√©es √† cet album qui se lit curieusement dans le sens vertical. Elles ont un c√īt√© un peu kitch, na√Įf, surann√© aussi avec les dentelles de papier des patisseries qui encadrent le texte. Le message d’entraide et d’espoir, soulign√© par la co√©dition avec Amnesty International, n’en est pas pourtant plus explicite, les ¬ę espoirs ¬Ľ de chacun de ceux qui fr√©quentent la boutique de Bouba √©tant bien diff√©rents. Il y a pourtant de la vie et de la joie dans cet album √† travailler en groupe, avec l’aide d’un adulte.