Les endormeurs

ENQUIST Anna

Fr√®re et soeur, Drick et Suzanne sont m√©decins : lui psychiatre lib√©ral, elle, anesth√©siste hospitali√®re et m√®re de Rose. Tr√®s li√©s, ils confrontent carri√®re et difficult√©s affectives, √©voquent les souvenirs d‚Äôenfance aupr√®s de parents √Ęg√©s. Allard, √©tudiant en m√©decine, entreprend avec Drick une analyse didactique peu satisfaisante et source d‚Äôincompr√©hensions r√©ciproques. Il s‚Äôoriente alors vers l‚Äôanesth√©siologie et noue avec Suzanne une relation qui d√©truit l‚Äô√©quilibre familial et condamne ses rapports avec Rose. Le drame se profile, chacun en ayant sa part de responsabilit√©s.¬†L‚Äôauteur de Contrepoint (NB d√©cembre 2010) nous immerge dans un univers m√©dical n√©erlandais o√Ļ se t√©lescopent op√©rations chirurgicales tr√®s r√©alistes, fonctionnement de l‚Äôh√īpital, gestion du personnel. Le r√īle de l‚Äôinconscient, essentiel pour suivre les parcours complexes des diff√©rents personnages du roman, est dilu√© dans de longs d√©veloppements √† la technicit√© av√©r√©e, souvent confus. Ils endorment le lecteur √©tranger √† ces situations conflictuelles qui, parfois, c√ītoient le m√©lo. Cependant une √©criture tr√®s vivante, de nombreux dialogues d√©taillent les souffrances physiques et psychiques d‚Äôune famille √† la dispersion programm√©e.