Les Beaux Jours du Dr Nicolas

JEURY Michel

À la fin du XIXe siècle, le Docteur Nicolas Martin est de retour en Limousin après dix années passées aux colonies. Pour racheter la clientèle d’un vieux médecin décédé, il a conclu un marché peu banal avec sa veuve : reloger celle-ci et convoler avec sa fille cadette Claudine. Mais Claudine se marie avec un juge, laissant Nicolas libre de courtiser la belle Manon, jeune épouse d’un châtelain irascible. L’assassinat du châtelain met en cause Manon. Persuadé de son innocence, Nicolas va, au péril de sa vie, recueillir de ferme en ferme des informations sur ce meurtre.

 

Michel Jeury, grand spécialiste de la science fiction, s’est tourné dans les années 1990 vers le roman populaire et paysan (Le Dernier Certif, NB novembre 2008). Mi-policier, mi-roman de moeurs, ce dernier ouvrage est une évocation pittoresque de la vie d’un médecin de campagne aux méthodes empiriques, assaisonnées d’un zeste de médecine asiatique. Souvent bien campés et truculents, les personnages sont analysés avec humour et finesse. La verve et la fantaisie dominent ce récit qui se lit agréablement jusqu’à son épilogue.