Les arbres pleurent aussi

COHEN-JANCA IrĂšne, QUARELLO Maurizio A.C.

Un arbre qui prend la parole, un marronnier de cent cinquante ans, tĂ©moin de la vie clandestine d’Anne Frank, de juillet 1942 Ă  aoĂ»t 1944. PlantĂ© dans la cour de la maison d’Amsterdam oĂč Anne et sa famille ont trouvĂ© refuge, l’arbre rythme le temps. Le rĂ©cit introduit quelques passages du journal que tient l’adolescente, dĂ©crivant le marronnier : dĂ©nudĂ© par l’hiver puis viennent les premiers bourgeons et c’est l’Ă©clatement somptueux des fleurs en avril et l’espoir qui revient, la confiance en l’avenir. Le 4 aoĂ»t 1944, aprĂšs une dĂ©nonciation, les policiers allemands arrĂȘtent les habitants clandestins de l’annexe. RĂ©cit sobre et poignant, aux accents poĂ©tiques, oĂč tout est dit, de la dure clandestinitĂ© Ă  l’arrestation, puis Ă  la mort en dĂ©portation Ă  Bergen-Belsen. La trĂšs belle illustration de Maurizio Quarello, oĂč les teintes sĂ©pia prĂ©dominent, donne Ă  l’arbre le rĂŽle symbolique suggĂ©rĂ© par le texte, et propose une rĂ©flexion sur la vie, la mort, la folie des hommes. En tous points remarquables, cet ouvrage a Ă©tĂ© soutenu par la Fondation pour la mĂ©moire de la Shoah. À partir de 9-10 ans.