Le tour du monde en 80 jours, de Jules Verne

DAUVILLIER Lo√Įc, SOLEIHAC Aude

& & &

 

Du pari de Fogg devant les membres du Reform club √† Londres, aux gaffes de Passepartout qui s’ali√®ne musulmans et hindous en Inde, ce nouvel opus de la collection illustre le d√©but du Tour du monde en 80 jours, s’attachant aussi fid√®lement √† l’esprit du r√©cit que le d√©tective Fix aux pas de l’excentrique gentleman qu’il soup√ßonne d’un vol sensationnel.

D√©coupage resserr√© sur l’oeuvre et dialogues efficaces scandent la mise en image. Barbus graves du club, flegmatique parieur, valet affair√© √©voluent dans un cadre victorien sur fond rouge chaleureux. La suite du p√©riple, √† travers la M√©diterran√©e puis vers l’Orient, se pr√™te √† l’exotisme : felouqes, paquebot, train traversant la jungle, foules indiennes en furie, dans une traque rendue avec force par l’image seule sur plusieurs pages. Embarqu√©s sur un √©l√©phant pour d√©montrer que le progr√®s des transports permet de boucler le tour de la plan√®te en 80 jours, on comprend que les h√©ros ont encore fort √† faire !¬†