Le sommeil et la mort

KAZINSKI A. J.

Une jeune femme enti√®rement nue et qui semble drogu√©e court dans la nuit jusqu’au pont d’o√Ļ elle menace de se jeter. Un seul homme peut l’en dissuader, Niels Bentzon, le n√©gociateur le plus dou√© de la police. Mais cette fois-ci, il n’√©tablit pas le contact avec la suicidaire qui s’√©lance dans le vide. Taraud√© par le remords, min√© par le dernier regard capt√© dans les yeux de l’inconnue et hant√© par le mot myst√©rieux qu’elle prof√®re avant son geste fatal, il entame une recherche qui le m√®ne chez des adeptes d’exp√©rience de mort imminente (EMI) dans les coulisses du Th√©√Ętre Royal de Copenhague.¬†A.J. Kazinski est le pseudonyme de deux auteurs danois (Le dernier homme bon, NB juin 2011). Ils mettent en sc√®ne leur intrigue polici√®re en trois parties men√©es tambour battant. L‚Äôenqu√™te, √† travers l‚Äôhistoire particuli√®re de plusieurs protagonistes, explore le domaine de l‚ÄôEMI. Le r√©cit d’un monde entre la vie et la mort est terrifiant, mais l’√©pilogue redonne espoir. Malgr√© quelques artifices stylistiques, un roman¬† haletant et bien construit, qui se lit d’une traite.