Le signe

THIRAULT Philippe, GARCIA Manuel

Célébré par la critique pour son premier roman Perte d’auréole, amoureux d’une belle femme, tout paraît promis à Alex Morsten, jeune auteur de 30 ans. Douze ans plus tard, c’est un homme aigri, taraudé par le doute et le syndrome de la page blanche, réduit au statut de père au foyer. Il concentre son amertume sur sa voisine du dessus qui passe ses journées à s’exercer au piano. Pour se détendre, il part en week-end à la campagne chez son père. C’est là qu’il découvre, enfoui dans la bibliothèque, un ouvrage de magie noire. De retour chez lui, par dépit, il jette un sort à sa voisine d’un signe de croix censé apporter la mort dans les deux jours…           Le signe est un comics en noir et blanc, troisième opus d’une collection dédiée à l’horreur et au fantastique. Le récit reprend les principales thématiques propre au genre : l’auteur raté, la malédiction. La peur s’installe progressivement, le récit quittant les banalités de la vie quotidienne pour s’installr dans un fantastique dont le lecteur ne sait s’il s’agit d’un rêve cauchemardesque ou de la réalité. Le trait réaliste de Manuel Garcia contribue efficacement à la montée de l’angoisse, renforcé par un cadrage qui multiplie les strips en pleine page. Un album de genre réussi. (A.R. et P.P.)