Le petit cirque d’Anouchka

FONTANEL Béatrice

Une nouvelle arrive en classe¬†; rien de bien original. Oui mais elle ne restera que trois jours. Pourquoi¬†? Dans la cour, elle r√©pond √† la curiosit√© des enfants mais personne ne la croit. Un p√®re dompteur, une grand-m√®re clown, un oncle qui joue de dix instruments‚Ķ Et puis quoi encore¬†? Les rires fusent, les moqueries persistent, jusqu‚Äôau jour o√Ļ le ma√ģtre les invite √† un spectacle.

¬†Les situations √©tranges provoquent souvent le rejet. Cataloguer les gens avant d‚Äôapprendre √† les conna√ģtre est courant. Loin de faire la morale et de punir, le ma√ģtre attend le bon moment pour emmener les enfants‚Ķ au cirque. Tout penauds, ils v√©rifient que les mensonges d‚ÄôAnouchka n‚Äôen √©taient pas et elle les √©pate par son num√©ro de funambule. Une mani√®re discr√®te de faire passer le message avec en plus l‚Äôefficacit√© des illustrations au trait percutant qui captent l‚Äôattention dans des mises en sc√®ne vari√©es. (A.-M.R. et F.E.)¬†