Le Pays silencieux

CERRADA Christine

À quarante-huit ans, Laure arrive au dernier stade de sa maladie : un cancer du sein. Elle choisit avec son médecin, son mari et son fils d’arrêter les traitements devenus inutiles. À ce moment, Paul, l’ami de toujours, devient amnésique à cause d’un accident vasculaire ; il va falloir l’aider à retrouver sa mémoire. Puis vient l’idée, à l’approche des fêtes de Noël, de louer une grande maison dans le sud-ouest, près des lieux de son enfance où le père de Laure vit encore. Ils partent tous, accompagnés d’une amie infirmière et de la soeur de Laure et ses enfants. Née en 1962 dans les Landes, Christine Cerrada est avocate au barreau de Paris. Son deuxième roman cherche à traduire les états d’âme d’une personne très affaiblie qui se prépare à mourir. Elle passe de la révolte avec une certaine agressivité, à une forme d’espérance religieuse, en passant par l’acceptation de l’issue et de chaque instant vécu intensément. Dans une langue simple, parfois émouvante, et sur un ton juste, parfois teinté d’humour, ce difficile et riche voyage intérieur, adouci par l’amour d’une famille et d’amis très présents, est subtilement ponctué d’escales symbolisées par plusieurs estampes japonaises.