Le magicien d’Oz. (Tome 1.)

CHAUVEL David

Dans le Kansas, un terrible cyclone balaye l’immense et morne plaine, emportant Doroth√©e et sa maison dans une contr√©e √©trange et merveilleuse. Pour retrouver les siens, la fillette doit se rendre √† la cit√© d’√©meraude o√Ļ r√®gne Oz, le grand magicien. Chauss√©e de souliers enchant√©s, elle entreprend le voyage et, en chemin, rencontre un √©pouvantail, un b√Ľcheron de fer blanc rouill√©, un lion poltron. Ils font √©quipe chacun poursuivant sa qu√™te.

Dans ce premier volume de la s√©rie, le sc√©nario est adapt√© du roman de L. Franck Baum, paru aux Etats-Unis en 1900. Fid√®le dans la mise en place des protagonistes, l’auteur semble, au fil du r√©cit, vouloir privil√©gier l’action, relay√©e par un graphisme vigoureux, accentuant ce qu’elle peut offrir de saisissant ou d’effrayant. La composition est dynamique, les vignettes, bien lisibles, s’agrandissent, s’allongent, s’√©tirent ou s’inscrivent en bichromie sur un fond color√© quand il s’agit d’√©v√©nements ant√©rieurs. Une palette nuanc√©e o√Ļ les h√©ros se d√©tachent sur des d√©cors sobres et l√©g√®rement estomp√©s. Un opus prometteur donnant un tour r√©solument moderne √† l’oeuvre. A suivre.