Le gardien des choses perdues

HOGAN Ruth

Le jour de la mort de sa fianc√©e, Anthony Perdew √©gare un m√©daillon, symbole de leur amour ind√©fectible. Jusqu’√† son d√©c√®s, quarante ans plus tard, l’√©crivain inconsolable collectionne des objets qu’il trouve dans la rue et qui lui inspirent des nouvelles nostalgiques. Par testament, il l√®gue √† Laura, sa secr√©taire, une belle maison pleine de souvenirs et la charge de retrouver les propri√©taires des objets perdus. Elle est aid√©e dans cette t√Ęche difficile par un jardinier ombrageux et une jeune trisomique aux intuitions po√©tiques.¬†¬†¬†Dans son premier roman, la Britannique Ruth Hogan tourne d√©lib√©r√©ment le dos √† la sinistrose et √† la morosit√© et compose un pot-pourri de th√®mes un peu d√©mod√©s, caract√©ris√©s par la douceur et la bienveillance : romance, histoire de fant√īme, apologie de la fid√©lit√©, bienfaits du jardinage, amour des petits chiens de compagnie. La qu√™te √©perdue de la r√©paration pour une promesse non tenue hante, chacun de son c√īt√©, deux des principaux personnages. L’atmosph√®re tr√®s british, quelques touches d’humour l√©ger et de d√©rision ne suffisent pas √† apporter √©paisseur et tension aux deux histoires convergentes. (T.R. et A.Be.)