Le fleuve.

GU√ČNA Pauline

Entre Surinam et Guyane, le narrateur remonte le fleuve Maroni sur une fr√™le pirogue, √† la recherche de la femme aim√©e dont il a √©t√© s√©par√© par son p√®re. C’est la lente progression de cette qu√™te qu’il raconte : la chaleur, l’humidit√©, les fi√®vres, les rapides, les tribus ennemies‚Ķ En parall√®le est aussi cont√©e l’histoire de son p√®re, figure de l√©gende du fleuve, l’√Ępret√© de son enfance, son d√©nuement, sa rage de vivre, de survivre, la recherche de l’or, la trahison de son meilleur ami.

Le silence des protagonistes, leur myst√®re envahissent le r√©cit. La sobri√©t√© du ton, l’efficacit√© du style tr√®s √©vocateur touchent plus que de longs discours. Ce court premier roman attachant par certains c√īt√©s reste cependant assez confus.