Le Domaine du Temps

TORDO Jo√£o

Le narrateur a une vingtaine d‚Äôann√©es quand il est recrut√©, en 1980, comme secr√©taire d‚Äôun √©nigmatique vieux monsieur. Qui est celui-ci ? Qui sont ses clients, tri√©s sur le volet apr√®s des enqu√™tes quasi polici√®res ? Pourquoi cette r√©sidence isol√©e au fin fond de la campagne de l‚ÄôAlentejo ? Quel r√īle joue son jardinier qui, nuitamment, tient des conciliabules avec un bossu arri√©r√© ? Heureusement, le week-end, l‚Äôatmosph√®re s‚Äô√©claircit gr√Ęce √† la pr√©sence des trois petits-enfants du patron, dont Camila, jeune fille flamboyante dont le secr√©taire tombe amoureux. Vingt-cinq ans plus tard, ce monde ¬ę enchanteur et t√©n√©breux ¬Ľ l‚Äôhabite encore. ¬†C‚Äôest le premier des romans de Jo√£o Tordo √† √™tre traduit en France. Que de th√®mes savamment m√™l√©s : culpabilit√©, poids de l‚ÄôHistoire, m√©moire, passions ! La trame √† la fois inqui√©tante et po√©tique qui les organise frappe le lecteur d√®s les premi√®res pages. La langue est superbe, balanc√©e, ponctu√©e de concordances des temps qui raviront les puristes. L‚Äôimagination est au rendez-vous, le rythme relanc√© par des localisations vari√©es, le Portugal, Londres, l‚ÄôAm√©rique. Un r√©gal.