Le descendant africain d’Arthur Rimbaud

KATH√ČMO Victor

Racho, sculpteur, vit en Guin√©e avec femme et enfant, mais sa famille est originaire d‚Äô√Čthiopie et il descend de Rimbaud par sa trisa√Įeule. Se sentant incompris, il plaque tout pout le mirage europ√©en et l‚Äôillusion de son h√©r√©dit√© artistique. Apr√®s une visite √† la tombe du po√®te et l‚Äô√©chec de son entr√©e en Allemagne, il finit dans la peau d‚Äôun sans-papiers √† Strasbourg. Mari√© √† une Fran√ßaise qui l‚Äôa recueilli, il se trouve pris dans un invraisemblable imbroglio familial lorsque d√©barque son √©pouse l√©gitime.¬†Mi-Congolais, mi-Rwandais, Victor Kath√©mo a fond√© sa propre maison d‚Äô√©dition par laquelle est publi√© ce livre, √©maill√© de quelques coquilles. Il y exploite le th√®me du d√©racinement qui lui est cher. De sensibilit√© authentiquement africaine, le r√©cit d√©marre sur le ton du griot, dans un style luxuriant, plein de m√©taphores parfois savoureuses. Au cours des p√©rip√©ties, le texte s‚Äôalourdit. Si l‚Äôhistoire du sans-papiers, racont√©e de fa√ßon pittoresque et un certain sens du vaudeville sonne assez juste, la partie th√©√Ętrale intercal√©e dans le r√©cit, caricature des vicissitudes du h√©ros, d‚Äôun humour burlesque, est pesante, et la r√©f√©rence √† Rimbaud para√ģt bien tir√©e par les cheveux. Un m√©lange de genres plus ou moins heureux.