Le baiser de l’ogre

ROCH Elsa

Alerté par Lise Brugguer, son adjointe à la Crim’, Amaury Marsac découvre dans le hall d’un immeuble parisien un sexagénaire mort d’une balle dans la tête et Lise très gravement blessée. Avant d’être hospitalisée et de sombrer dans le coma, elle lui demande en secret de s’occuper de sa fillette autiste. La victime, droguée, alcoolique, venait d’acheter à crédit un salon de massage louche. Marsac et son bras droit se liguent pour protéger l’enfant et démêler l’imbroglio. Pourquoi Lise Brugguer était-elle mêlée à un règlement de compte ?  Elsa Roch est psychologue et écrivaine. Son troisième roman est découpé en chapitres courts, bien écrits. Face aux truands, dont « l’Ogre », les personnages sont attachants et finement campés. Les deux gradés meurtris par les épreuves, guettés par la lassitude comme beaucoup de policiers aujourd’hui, restent néanmoins fidèles à leurs idéaux ; l’équipe soudée est déçue que leur chef leur cache inexplicablement une partie des faits. La femme terriblement blessée et mutique et son enfant innocente illuminent ce livre très prenant… L’intrigue se déroule à Paris sur une semaine. Le passé fait irruption dans le présent et éclaire progressivement les zones d’ombre jusqu’au dénouement final inattendu.  (L.G. et C.P.)