L’aventurine. (La Chaloupe : T.II.)

BOISSARD Janine

Ce second volet de La Chaloupe (NB mai 2005) met Ă  nouveau en scĂšne les quatre trentenaires sympathiques aux visages divers. Essayant encore de trouver chacune son prince charmant, elles sont poursuivies par une mystĂ©rieuse « dame en noir », qui leur rappelle une amie de jeunesse disparue depuis plusieurs annĂ©es dans des circonstances bizarres. La maison qu’elles ont achetĂ©e au bord de la Loire n’est plus le paradis des week-ends qu’elles avaient imaginĂ©, mais un lieu ensorcelĂ© oĂč chacune se sent menacĂ©e et elles envisagent de la revendre. AprĂšs quelques rebondissements et un suspense soutenu jusqu’au dernier chapitre, heureusement tout finira bien.

 

Janine Boissard a l’art d’Ă©crire ce genre de roman de vacances et celui-ci aura sĂ»rement le mĂȘme succĂšs que les prĂ©cĂ©dents. On pourra toutefois regretter que dans ce deuxiĂšme volume les secrets et les phĂ©nomĂšnes de sorcellerie ou d’envoĂ»tements prennent autant d’importance et enlĂšvent une partie de la vraisemblance de l’histoire et des personnages.