Latex, etc.

GUYON Margaux

Margaux s’ennuie ferme à C., capitale du melon. Son père est remarié, sa mère ne la comprend pas, et sa petite soeur traverse une crise mystique. Brillante, la lycéenne fournit l’effort minimum pour décrocher son bac, sésame pour quitter C. Amis, fringues, livres mais aussi alcool et drogues permettent de romprer la monotonie. Pour assouvir ses nombreux et coûteux besoins, elle vend ses charmes piquants à la bourgeoisie locale. Ce petit commerce lucratif lui attire de sérieux ennuis.

 

Un premier roman qui ne manque pas de souffle. Provocateur, cru, acide, il ne cherche nullement à séduire. Il est à prendre ou à laisser dans toute son impudeur mais aussi sa sincérité. Car derrière la hargne, se devine l’authentique détresse d’une adolescente surdouée mais très solitaire. Margaux Guyon a l’âge de son héroïne et a passé enfance et adolescence à C. Le style sarcastique, radical, la réflexion assassine sonnent vrai et livrent le portrait troublant et parfois choquant d’une jeunesse déboussolée. Un talent à l’état brut qui nous entraîne bien loin des juvéniles paradis.