L’Antre de la connaissance. (Sans Dieu ; 2.)

HUG Olivier, MEDRI Denis

Le premier album, La phalange du Fennis (N.B. jan. 2005), suivait un petit groupe recherchant la phalange divine qui doit leur apporter le soutien d’un dieu pour d√©fendre leur peuple contre les agresseurs Lythons. Vaincus par ces derniers dans un premier combat, l’escouade fuit √† travers la montagne o√Ļ elle affronte les chim√®res, le golem, un mage fou. Les compagnons retrouvent un ami dont l’√Ęme a √©t√© enferm√©e dans une √©p√©e, interrogent un Glamoc moralisateur et tra√ģnent en discourant ind√©finiment. S’√©tant battus √† un contre cent, ils atteignent la biblioth√®que renfermant la formule de la phalange. Sauront-ils en sortir¬†? Tandis qu’un dieu marin s’ennuie quelque part¬†?…

 

Ouf, c’est r√©sum√©¬†! Heureux le lecteur √† venir qui, √† la premi√®re lecture, suivra ais√©ment cet amoncellement de lieux communs et de discours √©sot√©riques. Est-ce pour augmenter le myst√®re de cette histoire ‚Äúh√©ro√Įco-fantaisiste‚ÄĚ que les auteurs imaginent un sc√©nario abscons o√Ļ l’histoire bavarde n’avance qu’√† petits pas dans une profusion de combats incertains¬†? Les illustrations modernes et pleines d’imagination, sachant cr√©er un monde fantastique, n’arrivent pas √† sauver un sc√©nario difficile et peu passionnant.