L’adolescence

LE BRETON David, POCHEP

Autrefois l’adolescence n’existait pas. Dans l’antiquité, seuls les enfants bien portants étaient gardés et dès six ans élevés par la Cité. Rousseau, dans Émile ou De l’éducation, en 1762, écrit « Nous naissons, pour ainsi dire en deux fois : l’une pour exister, et l’autre pour vivre », texte qui donnera un foisonnement d’écrits sur  l’Adolescence (participe présent de Adolescere qui signifie grandir). Les dés étaient jetés : l’adolescent existe ! On l’a tous rencontré !  David Le Breton, anthropologue et sociologue, a écrit plusieurs ouvrages sur les conduites à risque de l’adolescence, temps de la multiplication des premières fois : cigarettes, relations sexuelles, voiture… L’illustrateur s’en donne à coeur joie ; des tatouages et des  piercings aux conduites à risques,  aux marques commerciales : le même look pour tous, pour ne pas se démarquer tout en s’affirmant différent et unique. Le dessin est dynamique, varié, tendre et humoristique. On ne s’en lasse pas. Heureusement car cette période de recherche de soi peut aller de 12 à 33 ans, et même ne pas aboutir… (J.G.)