L’absente de tous bouquets

MAVRIKAKIS Catherine

Ce dernier ouvrage de l’auteure canadienne Catherine Mavrikakis (L’annexe, les Notes mars 2020) n’est pas un roman. Après la mort de sa mère, en juin 2019, elle essaie de faire son deuil en lui écrivant. Elle brosse un portrait sans complaisance de cette femme très possessive à l’égard de ses deux enfants, sur lesquels elle a tout reporté. Elle décrit…

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je me connecte

S'inscrire | Mot de passe perdu ?

Pas encore de compte ?

Je m'abonne