La ville morte (Memphis ; 2)

RODOLPHE, MARCHAL Bertrand

Il se passe des choses √©tranges dans la ville de Memphis, parcourue le matin par d’interminables colonnes de camions futuristes. La maison d’Elvis Presley, tout comme la route qui y conduit, ont disparu. Les issues de la ville sont coup√©es. Le sous-sol rec√®le une sorte de dalle immense, faite d’un mat√©riau inconnu. La course du temps semble elle-m√™me ob√©ir √† de nouvelles r√®gles. Cherchant √† comprendre, Luis et Roosevelt font l’inventaire des bizarreries et remontent l’histoire des grandes inventions. Leurs recherches vont se heurter √† plus fort qu’eux.

L’ouvrage commence selon le rythme habituel et le code graphique d’une BD d’aventures. Les personnages un peu interchangeables arborent des physionomies plut√īt conventionnelles. Cependant le r√©cit, qui adopte vite le chemin de l’illusion et du paranormal, se r√©v√®le prenant. L’angoisse monte et on se surprend bient√īt √† vouloir conna√ģtre la suite.