La villa Amarante

MOSCA Lyliane

Natacha, soixante-dix-sept ans, ne quitterait pour rien au monde sa ch√®re villa Amarante qui symbolise sa r√©ussite et garde l’empreinte de Victor, son mari d√©c√©d√©. Sous ses airs hautains, elle cache un grand coeur. Elle a recueilli deux √™tres en perdition : Vincent, musicien d√©chu, et L√©ane, m√®re divorc√©e, respectivement chauffeur-jardinier et cuisini√®re. Vincent d√©couvre √† la lecture du journal intime de sa bienfaitrice que, loin de la vie idyllique qu’il imaginait, sa myst√©rieuse patronne a connu une succession d’√©preuves. Quelques pages manquantes du cahier rec√®leraient-elles un inavouable secret ?¬†L‚Äôhumanit√©, la pugnacit√© et l‚Äôamour de la vie de cette septuag√©naire d‚Äôorigine slave √† la forte personnalit√©, qui ne transige sur rien dans l’amour comme dans la haine, sont sympathiques. Mais tout est un peu ¬ę¬†too much¬†¬Ľ dans cette histoire √©difiante au style l√©g√®rement mani√©r√© o√Ļ pr√©sent et pass√© s‚Äôentrecroisent sur fond d‚Äôatmosph√®re provinciale. Y compris le d√©nouement auquel on a grand peine √† croire tant il est tir√© par les cheveux. (A.-C.C.-M. et M.-N.P.)