La tornade

GEISERT Arthur

Naissance et fin d’une tornade dans l’Am√©rique des grands espaces et des fermiers. Tout est calme, un pick-up charg√© de bottes de paille traverse la campagne. Une nu√©e noire affole les animaux et les hommes. Le linge s’envole sous la pluie qui commence √† tomber. Tout le monde se r√©fugie dans la cuisine. Puis le nuage devient une tornade qui enfle avec une violence incroyable et ravage tout. Tout est √† reconstruire dans le beau temps revenu.¬†Le d√©cha√ģnement des √©l√©ments hostiles est racont√© minute par minute comme un film muet : le seul texte est le d√©compte des heures. La tornade commence √† 12h 15, √† 18h 15 tout est fini. Les planches grav√©es avec nettet√© d√©crivent le paysage, les animaux, les hommes et les femmes dans un univers serein qui se transforme au fur et √† mesure que le drame arrive. Un ouvrage √† parcourir lentement et √† d√©couvrir en deux temps, pour s’impr√©gner des d√©tails, d√©chiffrer les multiples anecdotes dont fourmillent les images, et suivre la tornade au fil des minutes. Un travail graphique exceptionnel pour un livre singulier. (A.D.)