La paix avec les morts

PANH Rithy, BATAILLE Christophe

Depuis trente ans, le cin√©aste franco-cambodgien Rithy Panh (L‚Äô√©limination, NB f√©vrier 2012) revient inlassablement sur le g√©nocide perp√©tr√© par les Khmers rouges qui extermin√®rent pr√®s de deux millions de Cambodgiens entre 1975 et 1979. Il a surv√©cu, mais une grande partie de sa famille fut engloutie. Dans la culture khm√®re, la mort violente condamne les √Ęmes priv√©es de s√©pulture √† errer ind√©finiment et il se consid√®re comme fautif de ne pas savoir o√Ļ ses parents ont √©t√© enterr√©s.¬†¬†¬†

√Čcrit avec son complice Christophe Bataille, dans un style aussi po√©tique que poignant, ce petit livre¬†raconte sa qu√™te, cam√©ra au poing, pour retrouver ces tombes qui n‚Äôexistent pas, dans le calme apparent d‚Äôune nature ¬ę prosp√®re et vide ¬Ľ, nagu√®re th√©√Ętre des pires abjections. Rithy Panh revient sur les lieux des crimes et revit la monstruosit√© inhumaine des √©v√©nements. Il filme les survivants et les bourreaux, notamment Duch, chef du camp S21, machine de mort de la R√©publique populaire du Kampuch√©a d√©mocratique √† Phnom Penh. Les deux auteurs √©gratignent au passage la France qui a nourri leur id√©ologie et d√©noncent les diff√©rentes formes du n√©gationnisme. √Ä lire. (H.V. et D.D.)