La musique des illusions

MOURA Jean-Marc

À la fin du XIXe siècle, une très jeune fille meurt en accouchant seule au fond d’une forêt picarde. Son enfant survit et la petite Franceska, au comportement étrange, se découvre des dons extraordinaires : elle peut vocaliser et percevoir des fréquences sonores inaccessibles au commun des mortels. Cherchant obstinément à retrouver le cri unique des moribonds entrant dans l’au-delà qu’elle a entendu dans des circonstances tragiques, elle découvre le gramophone, invention récente qui fait parler les morts… Mais de cyniques personnages semblent attachés à sa perte. Jean-Marc Moura est professeur de lettres modernes à l’université de Paris Ouest, spécialisé en exotisme littéraire européen et littérature postcoloniale. Dans cet ouvrage, il explore les mystères de la voix humaine, le désir de pureté, de beauté, de perfection qu’ont les hommes, et l’existence d’une supposée vie meilleure après la mort. Amusant au début, puis devenant de plus en plus invraisemblable, ce roman finit par dérouter. Les personnages sont de plus en plus sombres, les péripéties de plus en plus échevelées. Malgré un style enlevé, l’intérêt pour les séances de spiritisme et les chanoines satanistes s’émousse assez vite.