La mémoire dans les poches.

BRUNSCHWIG Luc, LE ROUX Étienne

Un vieil homme souhaite alimenter un bébé. Il éveille des soupçons, tout d’abord dans une pharmacie en ignorant les noms des produits nécessaires, puis dans un café en demandant à une femme qui allaite son nouveau né de faire de même avec le sien. Réaction scandalisée des personnes présentes qui, petit à petit, deviennent des oreilles attentives et accueillantes au récit du bonhomme sur les circonstances qui l’ont amené à errer dans son quartier avec ce gosse. Il y est question de population défavorisée, d’alphabétisation, d’un jeune fils idéaliste prêt à aider le monde entier, d’une jeune immigrée enceinte, de squat, d’expulsion, de parents possessifs dont le coeur généreux trouve ses limites alors que les hantent des souvenirs liés à leur enfance de porteurs de l’étoile jaune.  Ce scénario plein d’humanité, sans mièvrerie, est remarquablement bâti, sachant dérouler en quatre-vingt-cinq planches une histoire où chaque personnage est important. Avec ses illustrations semi-réalistes en aquarelle directe, Étienne Le Roux ajoute au drame une dimension poétique agréablement retenue. Magnifique et émouvant. À retrouver au prochain tome !