La douceur de l’enfer ; 2

GRENSON Olivier

Organisée par des vétérans de la guerre de Corée, une rencontre sur la zone démilitarisée de Panmunjom doit permettre à un jeune Américain, Billy Summer, de retrouver son grand-père qu’il croyait mort, mais qui, bien vivant, s’est installé en Corée du Nord après la guerre et continue à y vivre. Cette rencontre familiale prend un tournant imprévu lorsque l’ancien soldat avoue à Billy qu’il n’est pas son grand-père, et va lever l’ombre entourant un secret familial datant de la guerre.

Avec pour toile de fond la séparation des deux Corée, de deux cultures, ce deuxième tome met habilement en scène la rencontre de deux hommes qui au final ne connaissent rien l’un de l’autre. C’est cette découverte progressive de l’histoire de chacun qui confère émotion et vérité à cette rencontre, servies par un dessin sensible (parfois un peu figé). Cette idée de départ qui ménage de nombreux rebondissements et offre une autre vision du mythe du vétéran, fait passer avec habileté et fluidité de la violence du conflit au calme de la campagne coréenne, et du passé au présent.