La ballade de Pat Garrett & Billy The Kid

LE THANH Ta√Į-Marc, LOUSTAL Jacques de

& &

 

L’album s’ouvre, en pages de garde, sur un vaste paysage de d√©sert am√©ricain : le d√©cor est plant√© pour l’√©vocation d’une l√©gende du Far West dans la plus pure veine des westerns des ann√©es 50.

L’amiti√© qui lia Pat Garrett et Billy The Kid, l’un des plus fameux hors-la-loi de l’histoire am√©ricaine, est l√©gendaire. En situant leur rencontre √† une p√©riode mal d√©termin√©e, √† la fin de leur jeunesse, en tous cas pour Billy, et en faisant des amis ins√©parables durant plusieurs mois, voire ann√©es, l’auteur prend sans doute quelques libert√©s avec la v√©rit√© historique. De m√™me, laissant planer le doute √† la fin, il invite l’imaginaire du lecteur √† relayer la l√©gende. Le r√©cit adopte le rythme d’une¬ę complainte ¬Ľ du Far West, plus attach√©e √† dire les faits qu’√† susciter une √©motion. Loustal peint des sc√®nes en pleine page, qu’on croirait cr√©√©es en cinamascope : terre jaune, ciel bleu, arme d√©gain√©e en un √©clair, personnages taill√©s √† la serpe, saisis en pleine action comme sur un grand √©cran. Le roman y trouve son compte, √† la mode des nouveaux r√©cits de cow-boys, mais l’histoire n’√©tait-elle pas tout aussi porteuse d’imaginaire ?