Jardin secret

DAVID Fran√ßois, BATTUT √Čric

& &

 

Un lutin a sem√© une fleur ; nourrie par l’imaginaire d’un peintre, la fleur avale tout : une baleine-palmier, un arbre √† sorci√®res, etc.

Dans cet univers po√©tique, sorte d’√©num√©ration √† la Pr√©vert qui s’inspire aussi de l’√©criture des ha√Įkus, se croisent et interf√®rent des personnages ou des objets √† la rencontre improbable : dragon, bonza√Į, roi amoureux d’une fleur, arbre √† sorci√®res, √©rable et gratte-ciel… Contrastant avec la blancheur de la page o√Ļ les textes sont √©crits, des fonds de couleur profonds servent d’arri√®re-plan aux¬ę miniatures ¬Ľ d’√Čric Battut, qui composent des sc√®nes r√©pondant √† l’imaginaire des mots. Elles peuvent aussi se lire pour elles-m√™mes, invitation √† laisser voguer librement son imagination, √† inventer son propre¬ę jardin secret ¬Ľ, empli d’images n√©es d’un esprit √† qui il est permis de vagabonder.