Iran : l’heure du choix. Entretiens avec Michel Taubmann

PAHLAVI Reza

Le fils exil√© du dernier shah renvers√© par la r√©volution islamique de Khomeiny (1979) pr√īne une d√©mocratie parlementaire, la√Įque, respectueuse des Droits de l’homme pour remplacer le r√©gime actuel. La population iranienne, lasse d’un syst√®me mafieux et corrompu, supporterait de plus en plus mal le pouvoir arbitraire des mollahs. L’Occident se doit donc de conforter id√©ologiquement et mat√©riellement l’opposition int√©rieure et expatri√©e dont Reza prendrait √©ventuellement la t√™te et qui renverserait une autorit√© th√©ocratique et sanglante, mena√ßante pour l’humanit√© avec une potentielle arme atomique.

¬†Aux questions pertinentes du journaliste Michel Taubmann, Reza, sans occulter les erreurs de son p√®re, expose, avec un certain ir√©nisme, ses r√©flexions sur l’histoire de son pays et sur son programme personnel, √©tay√©es par des contacts avec l’opposition, la diaspora notamment. L’exil√© d√©gage un sentiment d’optimisme et d’id√©alisme d√Ľ sans doute √† l’√©loignement. L’importance de l’Iran dans la poudri√®re du Moyen-Orient aurait m√©rit√© une analyse plus pragmatique.