Haytham, une jeunesse syrienne

H√ČNIN Nicolas, PARK Kyungeun

Quand il √©tait petit, Haytham aimait grimper dans le citronnier du jardin, planter des oignons ou d√©guster des cl√©mentines. Il avait quatre ans quand Hafez el Assad est mort. Si le peuple syrien s‚Äôest r√©joui de la mort du tyran, Bachar son fils l‚Äôa vite remplac√© et la dictature a continu√©. Le p√®re d‚ÄôHaytham, professeur, faisait moins de math√©matiques que de politique et tr√®s vite fut mut√© dans une obscure administration. Janvier 2011, d√©but du ¬ę printemps arabe ¬Ľ. Le p√®re de Haytham se retrouve en premi√®re ligne des manifestations et pour √©chapper √† la police doit se cacher et quitter la Syrie. Apr√®s des mois difficiles et beaucoup de chance, Haytham, sa m√®re et son fr√®re peuvent quitter la Syrie et d√©barquent √† Paris‚Ķ¬†Haytham, une jeunesse syrienne¬†est un r√©cit authentique, tragique mais plein d‚Äôespoir. Nicolas H√©nin, le sc√©nariste, met en sc√®ne une famille syrienne pour faire vivre de l‚Äôint√©rieur les √©v√©nements du pays. Kyungeun Park illustre d‚Äôun trait vif et r√©aliste cette histoire violente mais toujours positive. Alors que l‚ÄôEurope traverse une crise migratoire sans pr√©c√©dent, ce t√©moignage positif est porteur d‚Äôespoir. (D.L. et A.D.)