Hamnet

O'FARRELL Maggie

1596, Stratford, petite bourgade anglaise. Le jeune Hamnet grandit dans la maison de son grand-père, gantier aigri et violent, avec une mère aimante et fantasque, et deux soeurs, l’une sa jumelle. Son père, lettré, jugé improductif par sa famille et sa belle-famille, est contraint de chercher meilleure fortune à Londres. La peste atteint le village et n’épargne pas les jumeaux.

L’auteur prolifique (I am, I am, I am, Les Notes mars 2019), construit un roman séduisant sur un épisode tragique de la vie de Shakespeare retrouvé dans des archives : la perte, à l’âge de onze ans, du fils qui lui aurait inspiré le personnage d’Hamlet. Cependant, la démarche originale de l’auteure repose sur l’éclairage qu’elle braque sur Agnès, épouse et mère des enfants du dramaturge dont l’identité – devinée – sera révélée à la fin. Elle dresse un superbe portrait de cette jeune femme sauvage, courageuse, déterminée, aux talents de guérisseuse dispensés généreusement, mère parfaite, amoureuse d’un mari qu’elle sait heureux dans son art, loin de l’emprise mesquine de leurs deux familles. Un style évocateur et poétique, un va-et-vient subtil dans le temps et entre les personnages et une peinture vive de la société, contribuent à la réussite de l’ouvrage. (L.K. et A.Be.)