Gare à Lou !

TEUL√Č Jean

Lou Moa√Į Seigneur a douze ans, des dents de lapin dont se moquent ses amis d’√©cole et le pouvoir surnaturel de d√©clencher des catastrophes sur une simple pens√©e mal√©fique. Elle habite avec sa m√®re, Roberte, un √©tage tr√®s √©lev√© d‚Äôune tour ¬ę √©corche-cieux ¬Ľ baptis√©e l’Incendie, r√©serv√© aux indigents, en face du bistrot des Sanglots. Rep√©r√©e par un policier du quartier, elle est intern√©e et tenue au secret, sur ordre du pr√©sident de la R√©publique, en compagnie de trois g√©n√©raux. Son don doit √™tre utilis√© pour servir d‚Äôarme absolue contre les ennemis du pays.¬†¬†Jean Teul√© (Entrez dans la danse, NB avril 2018) √©crit un nouveau roman satirique √† l’humour totalement d√©brid√© et √† l‚Äôimagination d√©bordante. Ainsi par exemple le palais pr√©sidentiel, couvert d’une sph√®re vitr√©e, ressemble √† une grosse boule √† neige. Les calamit√©s que l‚Äôh√©ro√Įne fait tomber sur ses ennemis sont aussi cocasses qu‚Äôabsurdes et g√©n√®rent des situations apocalyptiques. Le style enjou√©, le vocabulaire inventif, les chapitres tr√®s courts donnent du rythme √† cette fable assez distrayante dont la fin trop rapide se montre cependant d√©cevante.¬† (C.M. et M.S.-A.)