Fontanelle

SHALEV Meir

Micha√ęl raconte son histoire inscrite dans celle de sa famille juive d‚Äôorigine russe, install√©e en Isra√ęl depuis sa cr√©ation. Ils sont exploitants agricoles. √Ä chaque g√©n√©ration, un individu se distingue par son autorit√©, ses extravagances, sa r√©bellion ou par une particularit√© physique : ainsi Micha√ęl doit son surnom √† une fontanelle non ferm√©e‚Ķ √† cinquante-cinq ans, associ√©e √† un don de proph√©tie, de pr√©monition, de r√©ceptivit√© aigu√ę aux couleurs et odeurs. C‚Äôest donc avec une sensibilit√© rare qu‚Äôil fait vivre et revivre les membres innombrables de son clan et √©voque la femme qui l’a sauv√© d‚Äôun incendie ; il lui voue un amour sublim√©.

 

Cette saga romanesque, écrite en mouvements circulaires, fourmille d’existences aux aventures répétées, juxtaposées, qui demandent au lecteur attention et mémoire. L’auteur de Ma Bible est une autre Bible (NB mai 2008) peint la fresque dynamique, tonique et tendre, d’une tribu fortement structurée. L’écriture imagée enjolive les réalités et les mythologies familiales, souligne l’évolution de cette terre de pionniers et la nécessaire adaptation de ses descendants. Ce récit dense, qui s’apparente parfois à un conte, est un hommage au père et au grand-père du narrateur et à son inoubliable enfance.