Fonce, Petit Paul !

BEN KEMOUN Hubert, LIGNERIS Charlotte des

Et si on jouait √† faire semblant, se demande Petit Paul? √Ä faire semblant d’√™tre un champion et de battre des records pour √©pater Mily Rose. Le foulard qu’il lui destine s’envole et entra√ģne le jeune gar√ßon vers des aventures imaginaires. Il grimpe au sommet des arbres, franchit obstacles et rivi√®res, surmonte peurs et vertige avant de monter √† bord d’un train parti pour faire le tour du monde. Le lecteur devient le confident de ses doutes. Entre r√™ve et r√©alit√©, Paul retrouve son cadeau en bien pi√®tre √©tat.¬†Mais c’est finalement l’intention qui est la plus importante. Car ce foulard d√©lav√© est empreint d’odeurs, de souvenirs, d’√©preuves et de sentiments. Ainsi qu’en un roman ¬ę¬†courtois¬†¬Ľ, le h√©ros se doit de montrer son courage pour gagner le coeur de son amie. Et tant pis si le destrier n’est qu’un v√©lo, et son √©pop√©e virtuelle! Comme dans les l√©gendes m√©di√©vales, la nature est omnipr√©sente. Les couleurs, aux tons tranch√©s, marquent les territoires en un patchwork de plans d√©cal√©s. Des cernes d√©limitent certaines futaies ou marquent plus nettement des d√©tails du paysage. Les illustrations se conjuguent en superpositions et techniques diverses. (M.-C.D.)