Flash-back (Hollywood ; 1)

MANINI Jack, MAL√ąS Marc

√Čtats-Unis, 1891, Max Lexter se fait indignement voler son invention par Edison : le kin√©toscope, machine √† animer des images. Il doit sa survie √† un jeune couple de forains, et de recherche en recherche, finit par inventer le cin√©ma, toujours poursuivi par la rapacit√© implacable d‚ÄôEdison.

 

Flash-back, premier tome de la s√©rie, alterne entre le pass√© de Max, ses aventures avec ses deux compagnons, Janet et Tom, et le pr√©sent o√Ļ entre en sc√®ne Jane, peut √™tre la fille de l‚Äôun des deux hommes, ¬ę une vraie boule d‚Äô√©nergie ¬Ľ (sulfureuse). Un peu d‚Äôattention, et l’on se sent happ√© par l‚Äôambiance fi√©vreuse de cette fin de si√®cle aussi bien rendue dans le d√©cor, tr√®s soign√©, que dans un suspense habilement men√©. Une ombre au tableau : l‚Äôabsence de tout avertissement sur le choix du mode de la fiction. Celle-ci emprunte des faits et des personnages r√©els, mais son pouvoir de s√©duction ne doit pas faire oublier que l‚Äôinvention du cin√©ma revient aux fr√®res Lumi√®re.