D’un enfer, l’autre (L’ambulance 13 ; 8)

ORDAS Patrice, MOUNIER Alain

À l’automne 1918, la fin de la guerre semble à portée de canon. Les forces françaises mènent les derniers assauts sur les divers fronts de l’Est. Le médecin capitaine Bouteloup, aux côtés du colonel de Bournazel, s’apprête à donner l’assaut en Macédoine. La bataille fait encore une fois son lot de morts et de blessés que l’équipe d’infirmiers s’acharne à sauver parfois en vain, comme ce jeune sous-officier qu’il avait promis à son frère de ramener vivant. Faute de mieux, il décide de rapporter le corps embaumé à la famille. Le voyage de retour réserve de nombreuses péripéties.  Dans ce huitième et avant-dernier volume de la série, la fin des combats semble toute proche. Loin de traîner en longueur, le scénario s’attarde autant sur l’action des médecins et infirmiers du front que sur les débats qui agitent les officiers. Est-il encore utile de risquer la vie de jeunes soldats alors que l’issue est une question d’heures tout au plus ? Le coup de crayon d’Alain Mounier, de facture classique, est précis pour dépeindre tant les personnages que les situations et les actions, avec une mise en couleur qui donne à l’ensemble une tonalité très réaliste. (V.L. et H.T.)