Double sang

McMAHON Neil

&

 

À San Francisco, aux urgences du Mercy Hospital, le médecin de garde Caroll Monks sauve un junkie d’une overdose… Celui-ci, admis sous un faux nom, n’est autre que Lex Rittenour, génie de l’informatique : il vient de concevoir à partir du génome humain un logiciel révolutionnaire qui permettrait le dépistage des maladies génétiques. La société, qui exploite ce projet estimé à plusieurs milliards de dollars, est sur le point de l’introduire en Bourse. Elle est prête à tout pour réussir cette affaire lucrative. Les pressions et menaces, l’incendie du laboratoire où sont entreposés les échantillons de sang et la disparition de Lex conduisent Monks à mener une enquête et à mettre au jour une terrible machination.

 

Dans son précédent policier déjà, l’auteur faisait débuter le scénario en milieu hospitalier. Très vite et de façon intéressante, l’intrigue soulève la question éthique très actuelle des manipulations génétiques liées à une technique informatique. La trame, malheureusement, se perd dans des rebondissements embrouillés et, malgré un rythme enlevé, l’intérêt du lecteur s’émousse au fil des pages. Le dénouement reste décevant.