Divan

MEDEIROS Martha

& & &

 

Mercedes, la quarantaine √©panouie, n‚Äôaime vraiment pas ¬ę¬†la vie au bain-marie¬†¬Ľ et ressent une vraie lassitude existentielle. Dans le long monologue introspectif de ses s√©ances de Divan chez son psy, elle confie ses d√©ceptions, ses doutes et ses attentes sentimentales. √Ä quoi bon sa vie r√©gl√©e mais combien routini√®re, un vrai ¬ę¬†dimanche perp√©tuel¬†¬Ľ entre Gustavo, son mari depuis vingt ans, ses trois fils, son job de professeur et sa peinture, son amie Monica‚Ķ O√Ļ sont ses √©lans de jeunesse, cette hardiesse qui la caract√©risait¬†? Est-elle d√©cid√©e √† assumer un tournant dans son histoire¬†?

 

Dans ce premier roman, les contradictions intimes du personnage, qui, malgr√© sa clairvoyance, ressent la vuln√©rabilit√© de son temp√©rament ardent et √† fleur de peau, sont traduites avec talent. Pas de larmoiements dans ce r√©cit enlev√© dans des chapitres tr√®s courts et articul√© autour de courtes phrases aux formules percutantes et imag√©es mais des r√©flexions simples, tendres et dr√īles sur une banale remise en question existentielle.