Dictionnaire amoureux de Venise.

SOLLERS Philippe

D’Accademia √† Zattere, tout l’amour que porte Philippe Sollers √† Venise est l√†. Avec l’Arsenal et le Ghetto, Saint-Marc et la Dogana, le Florian et la gare maritime. Il aime passionn√©ment – il d√©teste ceux qui n’aiment pas – cette ville qui l’abrite deux fois par an depuis bien longtemps. Venise, pr√©sente dans plusieurs de ses romans, est le lieu de ses amours clandestines avec Dominique Rolin, ce n’est plus un secret. C’est la ville o√Ļ il aime aimer et √©crire. Immuable dans sa beaut√©, elle est toujours habit√©e par l’esprit des hommes de talent, √©crivains, peintres et musiciens, venus d’Europe ou d’Am√©rique, qui se sont succ√©d√© du XVIe au XXe si√®cle. L’essence m√™me de Venise, c’est eux. Sollers les ressuscite. Tr√®s √† l’aise parmi tous ces hommes illustres qu’il fr√©quente assid√Ľment, en petites touches rapides, d’un ton alerte, Philippe Sollers pr√©sente quelques anecdotes, une tranche de vie, un parcours, appuy√©s de citations bienvenues. Venise est son affaire, sa Passion fixe (NB mai 2000). Il y a aim√©, il aime encore.