Deuil interdit.

CONNELLY Michael

Harry Bosh, apr√®s trois ann√©es de retraite, reprend du service au Los Angeles Police Department : service des Affaires Non R√©solues. Son premier dossier est celui du meurtre d’une jeune fille, Becky Verloren, dix-sept ans auparavant. Les policiers qui ont, √† l’√©poque, class√© l’affaire, l’ont peut-√™tre fait pour prot√©ger leur carri√®re car dans les ann√©es 1988 le racisme s’est r√©veill√© avec force, entra√ģnant menaces et exactions. D’autres pistes sont int√©ressantes √† fouiller : amoureux √©conduits ou maniaques sexuels‚Ķ En revanche, le recours √† l’analyse d’ADN permet une nouvelle orientation.

 

Avec le talent qu’on lui reconna√ģt, l’auteur concocte une intrigue pleine de rebondissements. Le lecteur se laisse emmener sur les traces d’un coupable quasi probable. Les personnages sont bien camp√©s, les caract√®res bross√©s avec soin ; ils sont soit attachants soit ha√Įssables mais sans aucun manich√©isme, des hommes et femmes bons et ¬ę¬†moches¬†¬Ľ, parfois simplement l√Ęches. Le d√©nouement est totalement inattendu et le rythme ressemble √† celui de Los Angeles river (NB juillet 2004) tendu, haletant.