Des fourmis dans la bouche

HANE Khadi

Khad√ģdja vit dans le quartier des √©migr√©s du Mali, le vieux quartier parisien de Ch√Ęteau Rouge. M√®re de cinq enfants, elle se d√©bat avec les services sociaux de la Ville pour survivre et s‚Äôaffole de ne plus pouvoir les nourrir. Menac√©e d‚Äô√™tre s√©par√©e d‚Äôeux pour leur permettre de suivre une scolarit√© normale, elle voudrait repartir au Mali avec eux. Elle se souvient de son pass√© au pays, son mariage pr√©coce suivant la coutume, sa fuite √©perdue devant la destin√©e des femmes soumises, sa liaison peu reluisante avec un Blanc qui l‚Äôa s√©duite et abandonn√©e.

 

Ce roman illustre la condition des Maliennes à Paris, les joies et misères de leur quotidien dans le ghetto noir du XVIIe siècle arrondissement. Le récit est plein de verve et parfois comique, abordant dans le désordre, sans éviter les lieux communs, tous les obstacles à une véritable intégration. Le bilan est assez sombre et même grinçant, il souligne la souffrance des femmes seules confrontées au dénuement, soumises au mépris, honnies par les religieux et les anciens, écartelées entre deux cultures.